Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

japon-00196

(Suite de l'épisode précédent)

On a vu le soin que les japonais mettent à égoutter leur parapluie ou à l'empêcher de goutter. Regardons avant toute chose à quoi ressemble un parapluie japonais.

 

Profitons de ce porte-parapluie installé à l'extérieur d'un bâtiment. On constatera d'abord que la majorité des parapluies sont transparents à poignée blanche. On les trouve absolument partout, dans les Lawson et autres conbini, ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à des prix dont la modicité fait sourire : 350 à 500 ¥, soit entre 3 et 5 €. On peut partir sans et on en achète un dès qu'on a besoin. C'est ainsi que j'en ai ramené trois à Paris...

 

On notera ensuite que, bien que dans la rue, il n'y a aucun risque de se faire voler, le Japon est certainement le pays le plus sûr au monde.  Cependant l'échange inopiné et involontaire est possible, vu l'uniformité du parc.

 

japon-1040406

Le cycliste est comme le piéton exposé à la pluie. Plutôt que de tenir le parapluie d'une main et le guidon de l'autre, voici un accessoire bien pratique : il permet de fixer le parapluie sur un vélo ! Enfin, quand je dis pratique, je demande à voir. Au passage, le titre de l'article est un peu erroné dans la mesure où cet ustensile est disponible en France. Mais ce n'est pas le cas des parapluies transparents.

 

Et si je vous disais que je n'en ai pas encore tout à fait fini avec ces parapluies, vous me croiriez ?

 

À suivre...

Commenter cet article

A

pas possible en Bretagne, je sais pourquoi...trop de vent pour les parapluies !


Répondre
M


Au contraire, ça pourrait assister le pédalage ;-)



V

J'ai déjà horreur des parapluies en tant que piéton, alors sur un vélo!
C'est encombrant, on se cogne avec ceux des autres, ça s'envole, ça se retourne, ça se coince, quand on le partage avec quelqu'un, il est toujours trop haut ou trop bas et celui qui ne tient pas le
parapluie doit s'adapter à la taille et aux déplacements de son voisin.
En bref, le parapluie n'est pas mon ami, je lui préfère la pluie...


Répondre
M


Coucou Va l'r ;-)


C'est sûr que le parapluie est l'ennemi du piéton, mais sur un vélo, avec ce système, il n'est pas question de le partager ou de l'ajuster aux autres, et encore moins qu'il s'envole, ou alors je
n'ai rien compris au concept ;-Þ



Q

Pour ce qui est de te croire, pas de soucis, je ne mettrai pas ta parole en doute, surtout si elle est écrite...

Le Japonais doivent nous trouver très nuls alors avec tous nos voleurs à la tire...

Passe une bonne fin de semaine, Maître Po. Ils ont vraiment de bonnes inventions.


Répondre
M


Je ne suis pas sûr que les étrangers existent aux yeux des japonais. Ils nous tolèrent chez eux, c'est déjà énorme ;-Þ


Bonne soirée, Quichottine ;-)



A

Il m'a l'air génial ce pays !


Répondre
M


Il l'est ;-)


Mais bon, il a aussi des défauts ;-Þ



L

alors ça c'est vraiment chouette, un porte parapluie pour le velo. même si vous dites que ça existe en France, je n'en ai pas vu encore, et j'en suis fort marrie, pauvre cycliste urbaine que je
suis!!


Répondre
M


Louise est marrie ! Félicitations !


Oops... je n'ai rien dit, j'avais cru voir un accent ;-Þ


 


Sinon, regarde ce que je t'ai dégoté :


http://www.porteparapluie.biz/  ;-)



F

On te crois ^^


Répondre
M


Eh oui, il y a aura une suite... sans faute ;-Þ