Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

taj-mahal-44764

Agra est universellement connue pour la merveille qu'elle abrite, le Taj Mahal, et comme elles (la ville et la merveille) ne se trouvent qu'à 200 kilomètres de Delhi, il est impensable de passer par la capitale indienne sans les visiter. Mais pour y aller, je dois avouer que j'ai courageusement renoncé à prendre le train. J'ai opté pour un moyen plus classique, le taxi, 3000 roupies (45 €) mais plus pratique pour les bagages.

 

L'arrivée à Agra ne dépayse pas celui qui vient de Delhi. On retrouve sur la chaussée les rickshaws bicolores, les voitures pourries, les tricycles surchargés, les inévitables scooters, les piétons... Bon, 5,5 kilomètres, ça commence à se préciser. Mais d'abord, direction l'hôtel. 

 

taj-mahal-44767

Le Clarks Shiraz est un 5 étoiles avec piscine, que j'avais pris au hasard sur Asiarooms, et dont les chambres se révèlent classiques mais confortables et spacieuses En fait, pas tout à fait au hasard, certaines chambres présentaient une caractéristique décisive... 

 

taj-mahal-44768

En effet, l'hôtel proposait des rooms avec Taj view (65 € la nuit). Bon, je jette un oeil par la fenêtre, alors, il est où, ce fichu Taj ? Vois rien, moi. Ah si, ça y est, là-bas, je le vois. Ils avaient juste oublié de dire qu'il est presque à trois kilomètres ! 

 

taj-mahal-44769

Un zoom s'impose. Oui, il est bien là. Ça fait bizarre de le voir en vrai, après l'avoir tellement vu par procuration. Bien que restant trois nuits à Agra, j'ai trop hâte d'aller le voir, je quitte l'hôtel précipitamment. 

 

taj-mahal-44772

Le chemin le plus simple est aussi le plus court : la ligne droite. La rue de l'hôtel y mène et après quelques minutes, je tombe sur ce panneau. Plus qu'un kilomètre...

 

Un kilomètre à pied, ça use, ça use...

Un kilomètre à pied, ça use les souliers.

 

À suivre...

 

[Agra, Inde, avril 2009]

 

Commenter cet article

A

Pfff !


Répondre
M


Si si ;-)



A

Tout bien considéré, je ne regrette pas mon retard : il m'a ainsi permis de goûter en une seule fois aux beautés de ton reportage !
Là, pour le coup, je t'envie. Cette destination porte en elle - avant même la découverte - la magie du voyage...
Et cesse de nous la jouer humble ! Les images que tu as saisies - édifices, animaux, humains - nous font ouvrir les yeux aussi grand que la monumentale porte donnant accés au Taj.
Quant à ton discours - s'il dénote, comme toujours, une curiosité joyeuse et empreinte de respect - il s'orne, ici, d'un enthousiasme juvénile extrêmement généreux. Merci.
Et bonjour, Maître Po.


Répondre
M


Enthousiasme juvénile extrêmement généreux...


C'est toi, Alice, qui est généreuse ;-Þ



K

Faut pas être atteint d'ag(o)raphobie pour aller visiter le Taj ;-)

"Chambre avec vue" réserve parfois des surprises, mais avec un bon zoom, tout s'arrange ^_^

"Un kilomètre à pied, ça use les souliers" fallait emprunter le vélo de l'indien ;-Þ


Répondre
M


Ils auraient dû indiquer Chambre avec longue-vue ;-Þ


Le dernier kilomètre a été fait avec le coeur si léger qu'il aurait pu neiger ;-)


 



J

bonsoir, cher Maître,
le Taj Mahal !
un de mes rêves de toujours
tu as raison de le présenter dans la progression de ta visite
amicalement
jean-marie


Répondre
M


Bonjour Jean-Marie ;-)


Si j'ai choisi de bien montrer la progression, ce que je ne suis guère satisfait des photos que j'ai faites du monument lui-même. Alors, je brode ;-Þ



?

on dit parfois que c'est le dernier kilomètre le plus long..
j'imagine ton impatience...


Répondre
M


D'autant plus que si je le voyais depuis la chambre d'hôtel, là, sur la route, je ne voyais plus rien du tout ;-)



Q

Ben non, ce serait moins amusant.

Je préfère que tu nous mettes en condition avant.

C'est plus agréable de découvrir peu à peu ce dont tu rêves depuis si longtemps !


Répondre
M


D'autant plus qu'on verra encore moins le Taj dans le second article ;-Þ


Sinon, curieusement, je n'en rêvais pas vraiment avant de le voir, mais j'ai été littéralement subjugué. J'essaierai de retranscrire fidèlement mes sensations ;-)



Q

J'ai hâte de voir la suite.

A bientôt donc. :)

Passe une belle journée, Maître Po.


Répondre
M


Décidément ;-)


La prochaine fois, je poste directement le deuxième ;-Þ



F

La suite ! La suite !


Répondre
M


Coucou Fauve ;-)


Tu es bien impatiente... il est pas bien, mon article ? ;-Þ