Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

En ce dimanche 6 avril, le temps est maussade mais n'est pas encore menaçant. Pour préparer mon prochain séjour à Lisbonne, je décide de me remettre à la cuisine portugaise que j'avais découverte - il y a si longtemps - à Macao. Direction, l'église portugaise de Gentilly, conçue à l'origine pour la Cité Universitaire, mais qui propose aujourd'hui des offices en portugais.

Mais ce n'est pas le réel objectif de mon déplacement...

 

Ma véritable destination, c'est cette rôtisserie portugaise - churasqueira - au feu de bois, située juste à côté de l'église, que l'on m'a chaudement (si j'ose dire) recommandée. Malheureusement, j'y suis arrivé à la sortie de la messe. L'attente est longue pour le ticket, 7€, le poulet, 3,9 €, le demi. Elle sera encore plus longue pour le poulet.

 

Dans une atmosphère survoltée mais bon enfant, où je suis un des rares non-lusophones, sinon le seul, la patronne fait son numéro d'artiste et transforme l'attente en spectacle. Ça parlait lusitanien dans tous les coins et même les tickets étaient appelés en portugais : Oitenta seis, oitenta sete... Je regarde le mien... 05. Pas gagné. D'ailleurs, il aura fallu une heure pour obtenir mon poulet épicé, picante, comme ils disent. Mais ça en valait vraiment la peine. Un pur régal.

 

Auparavant, j'étais allé à la Pastelaria Belem, le plus connu des salons de thé portugais de Paris, située exactement à l'antipode de Gentilly. Par un bien curieux hasard - mais en est-ce réellement un ? - cette pâtisserie est à quelques mètres de l'église Sainte-Marie des Batignolles, où est également célébré, le dimanche matin, un office en portugais.

Le comptoir est recouvert des typiques azulejos, et propose de nombreuses pâtisseries locales, ainsi que quelques beignets salés. Là encore, le salon de thé est bondé, mais quelle importance, puisque je n'y viens que pour une seule chose...

 

Pastel de nata, la spécialité du Portugal par excellence ! Un petit flan, pâte feuilletée, léger goût de cannelle. Oh, bien léger parce qu'il ne m'a pas gêné, moi, qui n'aime pas la cannelle. Sais même pas s'il y en avait vraiment...

 

Des pasteis de nata, ça se mange n'importe quand. C'est un plaisir que l'on ne peut se refuser. 1€30 pièce.
[Rôtisserie portugaise, 85, avenue Paul Vaillant Couturier - 94250 Gentilly]
[Pastelaria Belem, 47, rue Boursault - 75017 Paris]

Commenter cet article

S

Merci pour ces a dresses. Je vais en faire le tour.


Répondre
M


Le problème, c'est qu'elles ne sont pas vraiment dans le même coin. Gare RER de Gentilly et station Place de Clichy ou Rome ;-)



A
Merci pour toutes ces adresses où les cinq sens paraissent pouvoir trouver satisfaction.
Je les garderai avec soin.
Répondre
M


Quatre, c'est vrai. En ce qui concerne le toucher, je sais pas trop ;-Þ



F
Bonjour,

Je voudrais partir avec mon mari en Juin 2009 au Portugal.
Soit faire un tour avec un groupe où nous serions libres, soit par un circuit organisé par car mais j'hésite.
Qu'elle est le plus avantageux et le plus économique ?
j'ai vu ici www.mipsotour.fr/croisiere-sur-le-douro.html mais un peux cher a mon gout.

cordialement
Répondre
M


Bonsoir ;-)
Je crains que tu ne sois mal tombé. Je n'ai jamais de ma vie fait de voyages organisés et les mots groupe ou car me font fuir à toute allure !



J
J'ai toujours une petite larme à l'oeil lorsqu'un non lusophone dit du bien du Portugal, et surtout de la nourriture :D
Le tourisme culinaire, il y a que ça de vrai pour appréhender une culture :)
Répondre
M


Bom dia, Jori ;-)
C'est vrai que ça aide à comprendre beaucoup de choses sur un peuple ;-Þ
Tout ça me fait penser qu'il faudrait aussi que je fasse quelques articles sur Lisbonne... le temps passe à une de ces vitesses...



G
Merci pour l'adresse, je ne savais pas que l'on pouvait retrouver cela en France. Ils sembles bien authentiques ces petits flans.
Répondre
M


Ceux de cette pastelaria parisienne sont effectivement assez semblables à ceux que l'on trouve là-bas. Mais dans la Pastelaria de Belém (la vraie), ils sont servis tièdes (avec leur petit sachet
de cannelle, dont on peut se dispenser) et honnêtement, il n'y a pas d'équivalent ;-)



A
Bon, j'ai pu sauver quelques miettes des papilles voraces de tes visiteurs(ses), mais j'ai noté goulûment les adresses pour ma prochaine escapade à Paris.
Lisbonne reste, pour moi, un puissant souvenir. Je comprends que tu l'évoques avec autant d'enthousiasme.
Ma salive dégoulinant sur mon PC, je reviendrai plus tard me promener dans tes pages.
Mon cordial bonsoir, Maître Po.
Répondre
M


J'avais l'intention de faire une page récapitulative de toutes les adresses parisiennes que je dispensais dans mes articles, mais... pouf... l'ampleur de la tâche m'a quelque peu rebuté ;-Þ



S
voilà de bien bonnes adresses pour aller gouter autre chose que de la cuisine savoyarde ;)
Répondre
M


Ces adresses sont pour les fondus (hihi) de cuisine portugaise ;-)



C
Mais non, tu ne vas pas le louper, ton avion ! ;-)
Répondre
M


Non, mais il s'en est fallu de peu ;-Þ



C
Entraînement gustatif avant le départ ???
Ces flans à la cannelle m' ont l' air bien appêtissants.... :)
Répondre
M


Tu n'as pas l'équivalent, là-bas ?
Ça change des loukoums ;-)



Q
Tu partais pour une semaine, tu es revenu ?
Répondre
M


Ben oui... mais il me faut le temps de récupérer, pas facile ;-)



N
Je me doutais bien que Maître Po était un fin gourmet qui sait nous mettre les papilles et tous nos sens en alerte rien qu'en nous racontant ses ballades dominicales au gré de ses envies culinaires ... Extraordinaire voyage portugais ... à Paris. Merci pour ce bonheur ;o))
Répondre
M


Mettre tes papilles en alerte... je n'en demandai pas tant ;-Þ



F
pas mal comme mise en bouche pour ce voyage..quelle chance de partir au soleil comme ça,moi je dois attendre les vacances scolaires,mais bon elles approchent!;-)
Répondre
M


Soleil, soleil, faut le dire vite... trois jours sur sept... mais même la pluie est agréable ;-Þ
Bonnes vacances, florence ;-)



D
je me laisserais bien tenter par le petit flan à la cannelle, j'adore ce parfum :-))) bisous et passe une bonne soirée
Répondre
M


En fait, comme l'a précisé Adèle, la cannelle se saupoudre, on n'est pas obligé de la mettre, ce qui m'arrange bien. Mais si tu aimes la cannelle, les deux ensemble, ce doit être un pur délice
;-)



S
ça donne envie hummmmmmmmmm

Mais là tout de suite je me verrais bien au PORTUGAL ;)))
Répondre
M


J'essaierai de te le raconter pour que tu aies l'impression d'y être ;-Þ

(pas gagné ;-)



A
Pfff ... maître Po ! la canelle elle se saupoudre par dessus, une fois qu'on a passé les pasteis au four pour les faire réchauffer ;-) Mais sans doute, l'aurez-vous appris lors de votre séjour, où je vous souhaite d'avoir découvert bien d'autres délices ... à bases de palourdes et moult coquillages, peut-être ...
Répondre
M


Ben oui, tu as raison ;-Þ
Je me disais bien que ça n'avait pas le goût de la cannelle. À Lisbonne, d'ailleurs, on te donne un petit sachet de cannelle à saupoudrer.
Et je parlerai de tes délices dans un prochain article ;-)



C
bonnes vacances :D

bisous bisous
Répondre
M


Quelle expansivité ! ;-Þ
Merci, cat ;-)



K
Voilà ce que c'est de faire la grasse matinée... t'arrives pile à la sortie de la messe !!
Attente pour un ticket.. attente pour le poulet... euh, je crois que j'aurais cherché un petit restaurant portugais... il doit bien y en avoir un dans le coin ;-)

Alors, raconte...
le vol était agréable, pas de turbulences ?
Répondre
M


Cette attente était une expérience sympa que je ne regrette absolument pas... et le vol a été vite expédié... à peine plus de deux heures ;-)



E
Maître Po se retransforme en reporter ?

Tu vas mener une enquête afin que l'on sache enfin si les portugaises sont plutôt poilues ou plutôt ensablées ? Voire les deux ?

;-P

Bon voyage, MP
Répondre
M


Mais comment qu'elle parle ! ;-Þ
Et jouer les Tintin, ça a toujours été mon truc ;-)



V
C'est sûrement très bon mais je préfère les pastels de Sennelier ;-)
Répondre
M


Reconnais qu'ils sont bien moins comestibles ;-Þ



J
Bonjour, cher Maître...
poète, globe-trotter et fin gourmet !
bon séjour au Portugal
amicalement
jean-marie
Répondre
M


Les trois ne sont pas incompatibles ;-Þ
Et le séjour a été très bon, merci ;-)



F
Sa me fait bizarre de lire ton article ^^'
Ma moman est portugaise donc ce que tu parle je connais très bien et sa donne faim en plus ^^
Répondre
M


Ça me fait bizarre de lire ton commentaire ;-Þ
Je vais faire attention à ne pas raconter de bêtises ;-) 



L
Je vois qu'on prépare son départ en douceur :P

mais il faut bien ça pour se mettre dans l'ambiance ^^, maitre po gourmand :D

Bonne journée ^^
Répondre
M


Le Portugal, c'est comme la plongée sous-marine... il faut y aller progressivement ;-Þ



L
tout cela me fait saliver!!
quelle bonne idée cette préparation culinaire au voyage!
je dois m'évader je l'espère en Italie bientot, je vais faire comme vous: me plonger dans la cuisine, j'ai de quoi faire aussi avec la Toscane!
Répondre
M


Tu as même certainement plus à faire en Italie qu'au Portugal en ce qui concerne la gastronomie. Pour le service, en revanche, ils sont aussi voleurs les uns que les autres ;-Þ



Q
Comme si souvent lorsque je découvre ton article, j'ai eu envie...

Envie de voir cette église qui semble magnifique, envie de sentir ces odeurs de rôtisserie,envie de m'asseoir là et d'écouter...

Le spectacle, tu n'en parles pas, c'était quoi ? Elle chante des fados, la patronne ?

Tant de monde a faire la queue et tu as attendu ? Tu es patient, Maître Po !

Je suis contente de voir que ça en valait la peine, j'ai soudain faim ! Surtout que la vue des petits flans portugais est alléchante.

mais dis... moi, j'étais au régime ! T'as pas honte ?????

Belle journée Maître Po !
Répondre
M


C'est bon, la honte ;-)
En plus, quand les produits sont bons, ça ne peut pas faire de mal ;-Þ

Pour la rôtisserie, le spectacle était plus près du boniment de cirque que des strass du Lido, mais n'était pas désagréable. Les échanges avec les clients étaient parfois savoureux et comme la
plupart étaient en portugais, ça dépaysait ;-)

Bon, je vais rater mon avion, moi...



C
miam miam miam

j'adore la cannelle moi, j'en mets beaucoup et dans tous les desserts :D


bisous bisous


ça me rappelle qu'il y a quelques années j'étais sortie avec un portuguais moi ... je me rappelle de sa peau douce comme celle d'un bébé et ... non je n'en dirais plus :P
Répondre
M


Non, non, n'en dis pas plus ;-Þ
Bon, je file à l'aéroport ;-)