Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Seul cinéma du septième arrondissement depuis la disparition du Studio Bertrand (faudrait que je fasse aussi un article dessus), la Pagode est une authentique pagode japonaise, qui fit le voyage depuis l'empire du soleil levant, il y a plus d'un siècle. Devenue cinéma en 1931, elle reçut des générations de cinéphiles.

 

Même si cela fait des années que je n'y suis pas allé, je me rappelle avec délectation cette immense salle aux tentures rougissantes, arborant de délicats lampions. Le spectacle était assurément dans la salle. Et après la vision d'un film d'Art et d'Essai, quoi de plus apaisant qu'une promenade incongrue dans un jardin japonais ? Dans certains cas, c'est même indispensable !

 

 

-> La Chine à Paris : la pagode de Loo
-> La Chine à Paris : Chinagora
-> Album Chinagora

 

[Cinéma La Pagode, 57 rue de Babylone, Paris VIIe]

Commenter cet article

C

J'ai vécu 19 ans dans le 7ème à Paris, et petite j'ai toujours vue cette fafuleuse et mystérieuse pagode cinéma, elle me suit depuis dans ma vie, elle m'a marquée, je suis tombée dessus par
destinée à l'instant, elle m'est famillière et je la vénère car elle m'apaise. Maintenant je vis sur annecy, je pratique le qi gong, passionnée par la culture asiatique, je ne cesse de me
rapprocher de ce mystère qui se dévoile peu à peu...


Répondre
M


Cette Pagode est la survivante d'une époque révolue. Les ouvreuses et les entractes ont disparu mais il reste dans cette salle les mystères de l'Orient qui faisaient rêver n'importe quel enfant
;-)



D
La Pagode : la salle n'était peut-être pas "immense" mais surchargée de déco à la japonaise - et la programmation dans les années soixante était remarquable - les premiers Casavetes, ivan le terible et alexandre niewski d'Eisenstein - pour leur (res)sortie à Paris.
Quant au Studio Bertrand, il passait deux LM par séance - des westerns américainses classiques du "noir" des René Clair, et c'est là aussi qu'on a vu Le petit soldat à sa première sortie.
Répondre
M
Même aujourd'hui, la programation reste intéressante. Mais c'est vrai que dans le temps (je ne sais pas dans les années soixante mais je veux bien le croire), la Pagode passait des films que l'on ne voyait  quasiment pas ailleurs.Et je me rappelle bien des deux films du Studio Bertrand ;-)
A
Ah le cinéma... C'est quelque chose ;-)
Jolies photos MP!
Répondre
M
Ce lieu conjugue beauté de l'architecture orientale et intérêt d'un cinéma de qualité ;-)
L
Alors la toute première, elle est belle ! Y'a comme un côté fouilli arrangé en elle et puis les feuilles mortes nous la rende abandonnée, mais kénini... Les deux chaises nous parlent du contraire... En un mot cette photo m'évoque le paradoxe de toutes choses.
Répondre
M
Toi, je te soupçonne de rechercher systématiquement les paradoxes. Et ben, en été, dans il fait chaud et que l'on sirote une boisson fraîche en attendant sa séance, y a pas de paradoxe ! Na ! ;-)
P
Hello Maître Pô !
La photo du lion me rappelle une photo que j'ai prise lors de mon voyage en Chine :D
Normal tu vas me dire !
M'enfin c'est bien sympathique cette petite balade ! vivement quelques vacances que je vienne me balader à Paris...ca me manque terriblement !
Bonne semaine...
Répondre
M
Hi Pam !Bientôt, ce sera London qui te manquera ;-)
:
Une découverte pour moi que ce cinéma à l'histoire originale.Bonne soirée.
Répondre
M
Il y a tant de choses peu connues à Paris... Et encore, là, c'est un cinéma, donc forcément un peu plus connu que la pagode de Loo, par exemple ;-)
V
c'est fou ces lieux immuables. ton blog est passionant, j'apprends plein de trucs, mais j'ai tendance à me perdre
Répondre
M
Mais tu peux... Je viendrai te rechercher ;-)
L
Que c'est beau !! :)
Répondre
M
Répondit l'écho...Merci Lutin ;-)
B
Que c'est beau, ça me fait penser au voyage de Chihiro tes photos! Bravo!
Répondre
M
Merci Barbara ;-)Faut quand même que je me résolve à le voir, ce film, depuis le temps...(et en plus, je suis fan de Miyazaki)
Z
Là je me sens toute bête. Que te dire, sinon que tes photos sont magnifiques ? J'avais prévu d'aller y jeter un oeil, à la Pagode, du temps où je «montais» régulièrement à Paris, mais... jamais le temps. Que je regrette !
Répondre
M
Merci, Zerbinette ;-)Ah ça, le temps... remarque, elle est encore là, la Pagode, mais pour combien de temps ?...
M
deuxième passage, même réaction, bon .. j'y vais !!
allez tu m'aides ?
on vire la table et les deux chaises ? ;-)
Répondre
M
Chiche ? ;-)Mais y a du taf, y en a d'autres à côté, à droite...
D
Même si ce lieu a l'air déserté, c'est vraiment un très bel endroit, je n'avais jamais entendu parlé de la Pagode à Paris.
Répondre
M
C'est un cinéma d'Art et d'Essai donc forcément un peu snob. On en parle autour d'une tasse de thé, généralement ;-)
S
Il y a bien longtemps que je n'ai mis les pieds dans ce quartier, mais j'ai également de bons souvenirs de La Pagode, dépaysant... dans ce quartier assez austère et ministériel !
Répondre
M
Austère et ministériel... c'est un pléonasme, ça, non ?Il y a bien quelques endroits animés par ci par là, mais c'est vrai que le 7e n'est pas l'arrondissement le plus rigolo ;-)
C
Je n'y suis jamais allée, mais j'aime assez les lieux qui ont l'air abandonnés, ou tout du moins qui ont l'air d'avoir une vie propre....
Répondre
M
On a du mal à imaginer que cette porte donne sur une salle de cinéma ;-)
L
c'est vraiment magnifique!
Répondre
M
Je t'avais bien dit qu'il y a encore plein de choses magnifiques à voir ;-)
'
J'y étais allé voir le Nosferatu, de Murnau. Il y a très longtemps... j'me souviens plus très bien :-)
Répondre
M
Ce devait être lors de sa sortie ;-)