Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

teotihuacan-1020917

(suite de l'épisode précédent)

J'ai comme un problème. Faut dire que j'ai pris des tonnes de photos à cette exposition, environ cent soixante, pour une fois que c'était autorisé. Et je n'en ai montré que dix-huit. Il en reste quand même pas mal d'autres à montrer, comme cet amusant pot zoomorphe en forme de tatou. Repensant aux imprécations de l'autre, avec sa chaudière (cf épisode précédent), je me dis que je vais lasser. Aussi décidé-je de faire court. Bon, dix, on va dire que c'est court.

- C'est dix de trop ! hurle derrière moi une voix avec un fort accent hispanique que je ne connaissais que trop. Je ferme les yeux, anéanti. La chaudière est de retour.
- Ce sont des pièces maîtresses qu'il convient de montrer ! tenté-je de le convaincre.
  En fait, j'ai choisi trois thèmes pour les présenter : étonnant, grotesque, primordial...
- Mais mon jeune ami, c'est vous qui êtes grotesque ! beugle-t-il...
Il commence à m'échauffer singulièrement.

 

 

Je commence par l'étonnant. Ce sont des jarres ou des pots, anthropomorphes ou zoomorphes. Le second vase est siffleur, il émet un bruit aigu quand l'eau s'écoule à l'intérieur.

- Mais arrêtez donc tout cela ! pépie-t-il derrière moi.
Tiens, un bruit un peu comme lui... strident.

 

Quant au troisième pot, il faut furieusement penser à une oeuvre moderne à défaut d'être contemporaine. Non, vous ne voyez pas ? Bon, je vous laisse chercher.

 

 

Grotesques, ces oeuvres le sont. Un peu. Elles sont surchargées aussi bien au sens propre avec force détails inutiles, que sur le plan de leur signification, forcément difficile à maîtriser. Ces poupées gigognes, encadrant un encensoir-théâtre, préfigurent bien longtemps à l'avance les oeuvres du couple mexicain par excellence, Frida Kahlo et Diego Rivera. Et leur élaboration en des temps si reculés est tout simplement remarquable. Des cris me sortent de ma réflexion.

 

- Sacrilège ! Sacrilège ! Sacrilège ! L'étrange hurluberlu émet volute sur volute. Mal lui en prend, ces volutes se révèlent fatales. Il disparaît brusquement dans l'une d'entre elles. Un froid soudain envahit la pièce.

 

 

Et je ne pouvais terminer sans montrer ces trois pièces exceptionnelles. En plus, je peux désormais le faire tranquillement.

Datant de mille cinq cents ans, ce masque est le joyau de l'exposition, fait d'amazonite, de turquoise, aux yeux de nacre et d'obsidienne. Il porte sur son front le glyphe de l'eau qui court. Quant à la Stèle de la Ventilla, on n'en connaît pas bien l'utilité. Il semblerait que ce soit un marqueur pour jeu de balle, sans toutefois que l'existence de tels jeux soit avérée à Teotihuacan. Enfin, le disque de la mort serait lié (le conditionnel est décidément le temps-roi de Teotihuacan) aux sacrifices humains, comme le laissent supposer cette outrageuse couleur rouge qui le teint ou ce soleil assoiffé, tirant la langue.

 

Voilà, le livre d'images de Teotihuacan se referme. Et il était temps ! Car le plaisir des yeux ne saurait cacher la plus cruelle des vérités : avec mon art mésoaméricain, je lasse. Rideau.

[Teotihuacan, la Cité des Dieux, Musée du Quai Branly, 6 octobre 2009 - 24 janvier 2010]

Commenter cet article

F

Très bon billet, je vous remercie pour votre aide et je suis d\'accord avec vous. Permettez-moi d\'insister, oui votre site est vraiment excellent, je reviendrai régulièrement lire votre blog. PS :
Merci encore !


Répondre
M


Mais de rien ;-)


En relisant cet article, je me dis qu'il n'est effectivement pas si mal, mais je me dis que j'avais dû un peu forcer sur le mezcal ;-Þ



A

Chercherais-tu des compliments, Maître Po ?... Ou, devrais-je dire : encore plus de compliments ! Car, je crois avoir amplement signalé - de même que tes fidèles Lecteurs - l'intérêt que je porte à
tes " Reportages " ainsi qu'à ton écriture. Non ? Alors je l'écris en toutes lettres : depuis le premier jour j'apprécie ton Blog, Maître Po, ses fenêtres ouvertes sur l'imaginaire, ses articles
événementiels, la richesse des sujets et du propos, son éclectisme... Dont acte.

(si tu le peux, retire ce "e" final intempestif à " rassasié ". J'ai écrit "appétit", mais je pensais "gourmandise". Pfff !


Répondre
M

Ben moi, c'est de tes commentaires dont je ne me lasse pas ;-Þ
Alors, ton acte me va bien ;-)

(et non, il est impossible de corriger un commentaire, seulement les réponses, puisque c'est moi qui les écris...)


A

Rectificatif : " Si je me suis forcé..."
Maître Po ne s'est pas " forcé ": il s'est efforcé, comme toujours,de nous offrir les pépites de son inépuisable gisement parisien avec sa faconde coutumière - y ajoutant, ici, une forme de
dichotomie délirante, probablement due à la malédiction du Chauffagiste-à-chapeau...
Aucune lassitude chez le Lecteur : l'appétit de beauté n'est jamais rassasiée.

Je me joins au choeur des adeptes du Pot-à-Tatou : au delà de son incommensurable préciosité, il est tout simplement a-do-rable !

Quant au "Pot-Pied "(ttes ?!!!) je n'ai pu que dire : Bon sang, mais c'est bien sûr ! Bravo, Kinou.

Et bon week end à toi, Maître Po...à steak.( je suis déjà partie !!!)


Répondre
M

Dis, Alice, tu reviendras ? ;-)
Merci d'apprécier le beau. Je me dis ainsi qu'avec le temps, tu finiras peut-être par apprécier aussi mon blog ;-Þ


N

Derniers occupants, premiers servis par les fouilles.
Je vais aller sacrifier le poulet. Pour le déjeuner, pas pour la danse de la pluie.
Ben pour l'autre affreux, je surveillais bien ma chambre la nuit, au cas où. Et dire que ma mère trouvait cela éducatif Tintin - soupir.


Répondre
M

Surveille bien les bruits de verre cassé surtout ;-Þ


N

SI j'en crois Wiki, des premières fouilles ont commencé en 1864. Mais seulement 2% du site a été étudié, ce qui laisse encore place à de belles expositions (enfin pas celle des nombreux cadavres
des sacrifices humains retrouvés).


Répondre
M

Oui, mais les cadavres retrouvés proviennent de la présence aztèque. Voir Apocalypto de Mel Gibson ;-)


N

http://moserm.free.fr/moulinsart/images/rascar2.jpg
avec sa tête de "vanités", en effet y a de quoi traumatisé une fillette de 6-7 ans. Tout à fait la photo 6. Remarque maintenant il me fait rire.


Répondre
M

Tu sais, j'étais un garçon, et je n'étais guère plus rassuré...
Pas sûr qu'il arrive à me faire rire, même aujourd'hui ;-Þ


M

Je me suis concentrée très fort toute cette nuit-là, à faire des prières pour qu'il revienne, et ça a marché! Aussi simple!
Par contre, faudrait peut-être que je pense à consulter un opticien, pfff...


Répondre
M

Ben oui, parce que ce serait dommage de passer à côté des tatous, si tu en vois d'autres ;-Þ


I

mais, heu, jalouxxxxx


Répondre
M

Jaloux d'un petit vieux ? Pfff ;-Þ
(surtout avec une chaudière sur la tête ;-)


N

Traumatisée à vie par Raspar Capac tu veux dire. Mais bon après j'ai quand même voulu être archéologue. Pour les voyages. Même et surtout au Mexique.


Répondre
M




N

IL a du être pas mal abimé par les ans le masque. Beaucoup d'oeuvres ont été abimées, mais il y a toujours des fouilles là-bas.


Répondre
M

C'est d'ailleurs ce qui est incroyable pour Teotihuacan, c'est que le début des fouilles est très récent...


M

Bonjour Maitre Po,

J'avais pas trouver pour Magritte, mais c'est normal. J'avais pas vu non plus le tatou. Décidément, je ne dois pas avoir une bonne vision de ces temps. C'est plutôt le soleil assoiffé qui m'a
inspirée...Et en plus, tu l'as mis en fin de reportage, anodin?


Répondre
M

Une belge qui ne pense pas à Magritte ? C'est possible, ça ?
J'ai mis les oeuvres essentielles à la fin, pour finir en apothéose !

Mais je vois que tu as récupéré ton blog. Comment as-tu fait ça ? ;-Þ
Au passage, fais attention quand tu indiques ton adresse, tu écris maeliscode@over-blog.com au lieu de maeliscode.over-blog.com...


I

bin moi je n'ai pas de souci, je regarde, m'amuse avec le vieil homme !


Répondre
M

Attention à ne pas trop t'amuser avec lui, sinon, je ne te parle plus ;-Þ


E

Ouf... après m'être un peu perdue, j'ai réussi à retrouver ton article ;O))

Bon, j'arrive un peu tard pour la devinette (Bravo Kinou!!! ;O))... Moi, ça me faisait penser au pied de Casimir (c'est pas très artistique... mais c'est la première image qui m'est venue à
l'esprit)

Comme pour le précédent article... je suis sous le charme de la présentation et tout et tout...

Quatre commentaires d'un coup... un exploit! Comme quoi, tu ne lasses pas Maître Po...

Merci infiniment pour cette visite ;O))


Répondre
M

Tu veux dire que j'aurais pu en faire un cinquième ? Ah si j'avais su...
(juste pour enquiquiner l'autre ;-)



C

hi,hi...bé moi je les trouve très drôles, et oui!
même la mort qui tire la langue à la tex avery! quel diversité!! tu vois, je préfèrerai avoir des bidules comme ça chez moi, plutôt que les trucs lampes, de chez Tiffany!...
Na! (ça c'est pour Mister Chaudière)

bon weekend
bizzzzzzzzou


Répondre
M

Ainsi, Tex Avery, c'est comme Magritte, il n'a rien inventé ? ;-Þ
J'adore ton pseudo du jour...
Bon week, KK ;-)


J

ces pièces sont magnifiques
j'adore le tatou
merci pour ces révélations de cet art si riche et pour moi au moins, mal connu
amicalement
jean-marie


Répondre
M

La cause est entendue, le tatou sort grand vainqueur de cette exposition ;-)


N

Ah pour le peton, je vois le pied d'Hermès, le verre à pied. Tu as aussi le pied de biche pour cambioleur qui veulent prendre le leur, le pied beau pour esthète et les pieds nickelés (moins cher
que le bronze).
Vi je -->


Répondre
M

Le bon pied a été trouvé, c'était celui de Magritte ;-)


N

Même en les agrandissant. Songe aux amateurs de détails....
Mais non tu ne lasses pas, tu vas même finir par me faire oublier ma peur bleue (j'avoue tout, c'est la faute de Tintin) et je vais apprécier tiens.
Tu aurais pas des tites photos de masques ?


Répondre
M

Ah, toi aussi, Raspar Capac lançant sa boule de cristal t'a traumatisée à vie ?
En ce qui concerne les masques, outre les deux que j'ai déjà affichés, je n'ai plus que ça :




N

Mais non mais non, mais non.
C'était animé ton expo à ce que je vois, et patatiti et patata.... On peut admirer en silence les chefs d'oeuvres.
Pourquoi diable ce visiteur t'empêche-t-il de prendre des photos ?
(un peu petites les photos au passage)


Répondre
M

C'était hachement animé, mon expo : des objets vieux de plus de 1500 ans, dans une immense salle déserte ;-Þ

La taille des photos, c'est un choix, j'ai pensé aux faibles résolutions ;-)


C

des pièces magnifiques! merci de nous faire partager
bonne soirée cher Maître! ;-)


Répondre
M

Si je me suis forcé à écrire ces articles, même au risque de lasser, c'est que j'avais vraiment envie de partager ça ;-Þ
Bon week-end, Christiane ;-)


M

Le masque était-il au moins bien exposé, car c'est en effet une pièce qui mérite une mise en valeur décente, tout comme le disque.
J'aimerais bien pourvoir remonter le temps, afin de voir comment vivaient ces civilisations et l'utilisation de ces objets (ben quoi, on peut rêver, non ;-)


Répondre
M

Oui, certes, on peut rêver... mais le problème, c'est que l'on ignore quasiment tout de la civilisation qui a occupé Teotihuacan de 150 av. à 650 ap. J.C. Restent des objets, de beaux objets, dont
on ne sait pas grand chose ;-Þ

Quant au masque, il était dans un recoin très sombre ;-)


Q

Au fait tu m'expliqueras comment on fait pour tes images en pop up qui peuvent passer de l'une à l'autre ?


Répondre
M

C'est un effet Lightbox. Isabelle a posé la même question dans l'article précédent.
Réponse ici ;-)


Q

Tu es sûr que tu lasses ? Pas moi !

Mais bon, je suppose que tu as fait de savants calculs, ou que cette petite voix a fini par te convaincre, ce qui est tout à fait malheureux.

Enfin, merci pour ces objets des temps anciens que je n'aurais jamais vus sans toi.

Passe une belle fin de semaine, Maître Po.


Répondre
M

Il y a longtemps que je ne me laisse plus enquiquiner par les petits vieux avec une chaudière sur la tête ;-Þ
Bon week-end, Quichottine ;-)


K

La chaudière était de mauvais conseil, tu as bien fait de nous montrer ce tatou, je le trouve tout mignon ^_^

Il a dû s'inspirer de ton pot chaussure pour peindre ce tableau ;-)
http://idata.over-blog.com/1/16/21/74/MP/magritte.jpg

Non, non, tu ne lasses pas, mais avec ces pots, ces jarres, je dirais juste que tu bassines un tout petit peu, vi je file >>>>


Répondre
M

Oui, tu peux filer, mais auparavant, vérifie si ta proposition est la bonne. Voyons voir :



Et la réponse est : Bingo ! Il fallait bien trouver Le Modèle Rouge, de Magritte !
Bravo Kinou ;-)

Quant au tatou, il semble faire l'unanimité ;-Þ



A

si Maitre Po se met à entendre des voix où allons nous.... pas d'idée pour le troisième pot et un faible pour le tatou....


Répondre
M

Pas grave pour le pot à chaussures.
Et je partage ton faible pour le tatou ;-Þ

Bon week-end, Annie ;-)


C

faut il trouver une utilité à tout, je pense que l'on peut apprécier, ou pas, il suffit de se laisser imprégner, et puis après la magie fait le reste ;)


Répondre
M

Coucou Cat ;-)
Comme disait Le Petit prince, C'est véritablement utile, puisque c'est joli ;-Þ