Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

tokyo-hachiko-01538

Dans la gare de Shibuya, quartier jeune et branché, où se trouvent les magasins de design et de mode, une sortie attire l'attention du voyageur : la sortie pour Hachiko, Hachiko guchi.

 

Hachiko est le chien le plus connu du Japon. Sa statue trône devant la gare et constitue le point de rencontre principal de la capitale japonaise. La population tokyoïte a en effet l'habitude de se donner rendez-vous au chien

 

Mais qui est Hachiko ?

tokyo-hachiko-01610

Hachiko est un chien japonais, un akita inu, né en novembre 1923. Il est adopté par un professeur d'université qu'il accompagne tous les jours à la gare de Shibuya. Ce dernier meurt en 1925 à l'université. Hachiko, chien fidèle, viendra chaque jour attendre en vain son maître à la gare... pendant dix ans.

tokyo-hachiko-01611

L'histoire devint célèbre et la première statue fut même inaugurée en présence du chien. Fondue pendant la guerre, elle sera remplacée par l'actuelle statue en 1948, qui ressemble beaucoup à l'original (photo).    

tokyo-hachiko-02294

Hachiko est la star de Shibuya-ku. Il orne désormais les bus de la communauté. 

tokyo-hachiko-02296

Comme beaucoup de dessins au Japon, le style est kawaii, c'est-à-dire mignon en japonais. Cette façon amusante de dessiner est particulièrement adaptée à cette boule de poils.

Pour revivre cette bouleversante histoire, je vous invite à découvrir le film Hatchi de Lasse Hallström.

 

[Hachiko, Tokyo, mai 2010]

Commenter cet article

J

Je viens tout juste de voir le film ...c'est une des plus boulversante histoire d'amour que j'ai connu. Ce chien est magnifique, jamais je n'ai versé autant de larme ni ressenti autant d'émotion
devant, film qui je pense est fidèle à la veritable histoire. J'en ai encore la gorge nouée...c'est une "boulversante" leçon de vie.


Répondre
M


Bonjour Jenny,


Je crois que je ne pourrai jamais revoir ce film, tellement il est émouvant. Rien que d'y penser...


J'ai consacré un article au film, il est ici ;-)



B

merci pour votre réponse, j'ai déjà consulté wikipedia et de nombreux autres, en fait j'aimerais aller plus loin, retrouver les descendants du Prof Ueno, l'original de l'article du journaliste,
etc, merci!!!


Répondre
M


Personnellement, j'aimerais plutôt rencontrer des descendants d'Hachiko ;-)


Plus sérieusement, je pense que si l'on peut trouver quelque chose, ce sera plutôt sur les sites japonais.



B

bonjour! je suis à la recherche d'infos plus approfondies sur cette histoire de Hachiko, auriez-vous quelque chose? merci


Répondre
M


Bonsoir,


Il y a évidemment la page Wikipedia. Et on arrive à trouver facilement des photos d'Hachiko ou du
professeur Ueno, mais c'est plus difficile de trouver un récit détaillé de la vie d'Hachiko.


 



N

Je ne sais pas si j'aurais le courage d'aller voir le film au cinéma. Je suis une âme sensible et je pleure souvent quand on parle d'animaux dans les films ! Surtout quand on connaît cette histoire
merveilleuse et douloureuse à la fois ... Ce chien est la preuve qu'il est un animal fidèle envers son maître !


Répondre
M


Douloureuse... voilà le mot qu'il fallait : elle fait mal partout, cette histoire.



L

Bonjour, je serai samedi dans le 6e ardt pour dédicacer mon livre ;-)


Répondre
M


Un livre sur Hachiko ? ;-Þ


Moi, je ne sais pas où je serai, mais je vais étudier ça de près ;-)



G

J'avais fait un article sur Hachiko chien fidèle en octobre sur mon blog. Une histoire très touchante. Par contre je ne savais pas qu'il allait y avoir un film sur cette histoire. Elle va faire
pleurer dans les chaumières à mon avis.

Bon week end


Répondre
M


Bonsoir Garobulle ;-)


Je viens de publier mon article sur le film. Et je file voir ton article...



B

J'ai vu le film aujourd'hui et tu me connais : l'émotion m'a submergée ! Quelle belle histoire d'amour, le chat peut aussi faire preuve d'un grand attachement envers la personne aimée. Dans cette
histoire, la disparition du chien aurait été dramatique pour le Maître...


Répondre
M


Il est vrai qu'au cinéma ou dans les livres, on aborde plus souvent la perte d'un animal par son maître que le contraire.


J'irai le voir ce week-end.
Kleenex prévus ;-)


 



Q

Donc, avant même de partir, tu savais les photos qu'il te faudrait prendre...

L'histoire est magnifiques... comme toutes les histoires de fidélité canine.

Touchante la façon dont les japonais l'ont intégrée à leur quotidien.

Merci de me l'avoir fait découvrir.

Bonne journée, Maître Po. :)


Répondre
M


Oui et non... Je savais que je prendrai le chien en photo, c'était de toute façon une certitude, film ou pas film. Quant au bus, c'est le pur hasard.


 


L'histoire d'Hachiko est bouleversante...



J

bonjour, cher Maître,
une histoire intéressante
et touchante
fidélité de l'animal
fidélité des gens de Tokyo
amicalement
jean-marie


Répondre
M


Bonjour Jean-Marie !


Et un chien hors du commun, l'akita inu ;-)



C

la fidélité du chien n'est plus à prouver, même si moi, je préfère l'indépendance des chats !!! très kawai, ce chien ;)


Répondre
M


Cat, quand tu croises des akita (ou leurs modèles réduits, des shiba inu) dans les rues de Tokyo, je peux t'assurer que ta fidélité aux chats se trouve ébranlée. Ce chien est
magnifique ! ;-)



I

une bien jolie histoire ...


Répondre
M


... si touchante...



L

C'est une histoire vraie ou une légende urbaine ? Ce genre d'histoire met toujours la larme à l'oeil mais de là à faire une statue. Il est vrai qu'au Japon, beaucoup d'animaux sont des dieux.


Répondre
M


L'histoire est vraie, LLT, et si émouvante qu'elle vaut bien une statue ;-)



F

Je connaissais l'histoire, et je la trouve belle et triste à la fois ! En tout cas merci de ces photos !


Répondre
M


Oui, elle est belle et triste, Fauve. Difficile de faire plus belle et plus triste...



L

quelle histoire merveilleuse!
et quelle belle bête ma foi!
j'adorerais voir une telle image sur les bus tristounets de Limoges!


Répondre
M


Je savais que cette histoire te plairait, Louise ;-)



S

eh bien, quelle fidelité chez ce chien... ça ne doit pas être évident à trouver quand même la statue...


Répondre
M


En fait, non, même si la sortie est indiquée, on le voit pas au prime abord, vu le monde qu'il y a. Mais un simple Hachiko doko desu ka ? devrait faire l'affaire ;-)



M

sympa le dessin sur le bus !
merci pour cette histoire de chien ; tes articles sont toujours intéressants !


Répondre
M


Une des plus belles histoires de chien qui soit...


Merci Melly ;-)



K

Ton article est on ne peut plus d'actualité, le jour de la sortie du film "Hatchi" qui retrace cette histoire si touchante.
Je crois que seuls les chiens sont capables d'un tel attachement, c'est bouleversant.
Oyasumi nasai Po-san


Répondre
M


Domo arigato, Kinou-san ;-)


Pour être honnête, c'est plus que prémédité. Quand j'ai appris la sortie du film Hatchi, il y a plusieurs semaines, sachant que je serais déjà rentré à cette date, je me suis dit que quoi qu'il
arrive, mon article sur cette magnifique histoire devrait être publié le 9 juin... même si je n'avais encore pris aucune photo ;-Þ