Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

La semaine dernière, s'est tenu la troisième édition du Tattoo Art Fest. Dans le nom de cette manifestation, chaque mot compte. Tattoo pour tatouage, bien sûr, comme s'il en pleuvait, Art pour l'aspect artistique de certaines oeuvres (pas toutes, hélas) et Fest pour ce qui fut assurément la bonne surprise de la soirée, le côté amical et bon enfant qui régnait parmi tous ces... tatoués.

 

On y fait tout un tas de rencontres sympathiques, à commencer par Pascal Tourain, l'animateur de poids du week-end, que je vous présenterai plus en détail dans un autre article.

 

Une autre rencontre, tout aussi sympathique...

 

Je dois avouer que si le décollecté ne me laisse pas tout à fait indifférent, j'ai un peu plus de mal avec les cornes. Mais il est temps de pénétrer dans le saint des saints (si j'ose dire). 

 

Des salles immenses, où les tatoueurs peuvent montrer autant leur savoir-faire que les oeuvres de leurs confrères. Ce doit être d'ailleurs assez frustrant pour un tatoueur de ne pas pouvoir se tatouer lui-même. Beaucoup d'hommes torse nu dans l'assistance, ce qui donne à mon blog une tonalité inattendue. Je n'ai intentionnellement pas exposé de tatoueurs à l'ouvrage, réservant cet aspect technique à d'autres articles.  

 

Dehors, une foule bigarrée (c'est le cas de le dire) sirote des boissons faiblement alcoolisées dans la chaleur de l'été indien.  

 

Rentrons maintenant... Chaque tatoueur expose son catalogue que les clients potentiels consultent avidemment. 

 

Il existe tout un univers artistique qui gravite autour du tatouage. La mort y est très présente (on peut le constater en jetant un oeil aux innombrables tatouages de crânes humains), comme cette sculpture peu commune, évoquant le culte des morts sud-américain. J'avais pensé que 200 €, c'était la somme que vous receviez si vous débarrassiez le stand de cette oeuvre difficile, mais apparemment, il semblerait que j'avais fait fausse route et qu'il s'agissait en fait du montant dont il aurait fallu s'acquitter pour l'acquérir. Affaire à suivre.  

 

Et pour rester dans le folklore sud-américain, la couleur fait partie intégrante de l'art du tatouage. Toutes les teintes, plutôt les vives, sont disponibles sur l'étal de ce tatoueur. On se croirait devant le stand Humbrol du Salon de la Maquette.

 

Bien sûr, je suis resté volontairement très général dans ce premier article d'introduction. Bientôt, vous découvrirez un monde étonnant, déroutant, en voyant les tatoueurs en action, ainsi que le résultat de leur travail.

[Tattoo Art Fest, septembre 2009, Paris]

 

[ Tattoo Art Fest | Tatouage ]

Commenter cet article

G

elle peut paraitre morbide cette oeuvre à 200 euros , mais je la trouve superbe , l'as tu achetée , ?


Répondre
M

L'idée ne m'a même pas traversé l'esprit, je n'aurais pas su où le mettre ;-)


I

j'avoue être très dubitative face au tatouage, je serai plutôt attirée par les tatouages tribaux tahitiens ou marquisiens, le reste m'effraie un peu, les cornes ne sont pas mon truc !!!!
et puis, beuh , ça doit faire mal !!!!


Répondre
M

Bonsoir Isabelle ;-)
Franchement, je ne pense pas que les cornes soient le truc de beaucoup de monde. Celles-ci, comme d'ailleurs, de façon plus générale, toutes les cornes ;-Þ


S

le message de félicitation avec le nourrisson est vraiment morbide ou provoquant ça dépend comment on l'interprète mais ça ne laisse a indifférent et c'est peut-être pour cela que je trouve ça
intéressant. Bon reportage !


Répondre
M

Bonsoir Shizrine, et merci ;-)
Je dirais que c'est à la fois morbide et provocant, parce que c'est certainement culturel, mais sans aucun rapport avec notre culture occidentale. Un choc des cultures ;-Þ


D

J'avais vu le spectacle de Pascal TOURAIN : il y raconte l'histoire de ses tatouages. Très bon spectacle.
:-{)


Répondre
M

Bonsoir Denis ;-)
On voit des extraits de son spectacle sur son site. Ça a l'air effectivement bien fait ;-Þ


N

Mouais, la médecine ôte en général (de tumeurs à appendicites), là on rajoute. Je sais pas si c'est une bonne idée.


Répondre
M

Bah, pourquoi pas ? Ça reste assez superficiel... dans tous les sens du terme ;-)


S

Heu ! Les cornes... C'est vrai que ça fait un peu bizarre ! Avant que tu le dises, j'ai hésité (photo ou montage), j'ignorais que l'on pouvais se faire greffer des excroissances sur le crâne. Par
contre, les tattoos... C'est vrai qu'il y en a de superbes et surprenants, mais, tout comme pour le piercing, je regrette le phénomène de mode qui y est désormais associé...
Amitiés


Répondre
M

Bonjour Sogo ;-)
J'avais déjà vu des étoiles sous la peau, mais c'était au bras. Sur la tête... mouais...
Personnes sensibles s'abstenir : voici une adresse où l'on voit des implants en silicone sur
les bras ainsi que des monstruosités...


N

Ce sont des implants transdermiques tes cornes. Il peut y avoir des risques de rejets, et se cogner contre un mur pourra faire le même effet (avec un peu de fond de teint pour masquer le tout).
Diabolique tu disais ?


Répondre
M

Démoniaque même ;-Þ


N

Mais heu !
"je n'appartiens à personne en Harley Davidson ♫".
Ah Etiennnnnnnnnnnnnnnne.


Répondre
M

♪ Tu ne reconnais plus personne  ♪ ? ;-Þ


F

j'avoue que j'ai aussi du mal avec les cornes ^^'
Le reste est super en tout cas ^^


Répondre
M

Coucou Fauve ;-)
Cette femme diabolique était avec un homme tatoué qui avait les mêmes cornes. Mais dans un couple, quand les deux ont des cornes, il y a moindre mal. Bon, OK, OK, je sors...  ;-Þ


N

Un petit tatouage léger et discret, ca passe, mais le corps entier, là j'ai du mal. Oui, il y a des écoles "artistiques" de tatouages. Le toulousain Yann Black devenu star au Québec est réputé pour
ses noirs intenses (qui ne virent pas au vert).
http://www.yourmeatismine.com/
Il y a aussi l'école dite "boucherie moderne"
http://boucheriemoderne.be/
http://www.bricabroke.com/tattoo-la-boucherie-moderne/
La qualité des pigments compte énormément. Mais il faut aimer...
"Ton épaule est tatoo.. ♫"


Répondre
M

♫... t'es toute à moi ♫

Etienne, Etiennne, mais que me fais-tu dire là ? ;-Þ


Q

J'aime pas trop... mais, tu vois, la fleur sur le bras de la jeune femme brune qui regarde le catalogue me ferait presque revenir sur mon opinion. C'est léger et beau.

Passe une belle journée, Maître Po.


Répondre
M

Tu verras dans les photos suivantes quelques tatouages légers, comme tu dis... mais la plupart, cela reste plutôt du lourd ;-Þ
Bonne journée à toi aussi, Quichottine ;-)


L

ah, voilà un sujet qui m'interesse nettement plus que Tintin.
j'aime pas Tintin, c'est pas ma faute......

pardon......


Répondre
M

Ah Louise... tu demeures une énigme pour moi ;-Þ


C

j'ai dû mal exprimer ce que je voulais dire ;)

enfin c'est pas grave, je comprends ce que tu veux dire ;)

bisous


Répondre
M

Bref, Cat, tu comprends ce que je veux dire et ce que tu voulais dire... Tout va pour le mieux ;-Þ


C

oui je sais que c'est un monde à part, et le problème, c'est que des persos qui veulent s'affirmer mais qui n'ont pas de personnalité, ou qui sont en manque d'une vraie personnalité, se mettent à
s'approprier ce monde de tatouage ... en gros ils en sont le côté kitch faux rebel et tout le toutim ...


bref hein ;)
j'attends les autres avec impatience ;)

bises


Répondre
M

Suis pas convaincu, Cat ;-)
J'ai le sentiment que pour être tatoué comme l'étaient certains, il faut une bonne dose d'exhibitionnisme ou de narcissisme, incompatibles avec une absence de personnalité. Et vouloir s'affirmer
est un besoin très répandu. Après, la méthode... ;-Þ


C

depuis une quinzaine d'année, j'avais envie de me faire tatouer la cheville gauche et la droite ... des ailes d'ange que j'aurais dessiné moi-même.
sauf que maintenant, tout le monde se fait tatouer, ça fait mode, c'est dans l'air du temps, du beau, du moche ...

bref, à force de voir tout ça, moi ça m'a passé l'envie, plus d'originalité, juste une manière de montrer que nous aussi on fait parti de la société un peu "rebel" ...

ceci dit, mon frère avant son retour de guyane s'est fait tatouer sur le mollet un tribal, superbe, j'ai plus de mal avec le minuscule papillon de ma belle soeur ...

et puis, financièrement, mon fiancé, quand je lui ai annoncé que je ne ferais pas ce tatouage et je concluais, on fera autre chose de nos sous ... il en a été ravi, pas pour les sous, mais parce
que le tatouage ... hihi



ceci dit, certains tatouages sont superbes, mais c'est comme tout, trop de tatouages tue le tatouage

bisous MP


Répondre
M

Coucou Cat ;-)
C'est sûr que le petit tatouage fait un peu trendy, surtout le papillon sur l'épaule ou au bas des reins. Mais les tatouages que tu verras dans les prochains articles pour le coup font plus que
rebelles. C'est un monde à part, dont tu peux avoir un échantillon exceptionnel avec la première photo de cet article ;-Þ


A

chic un nouveau feuilleton.....


Répondre
M

Tu ne crois pas si bien dire, Annie, j'ai l'intention de mettre un article par jour ;-)
On verra bien... ;-Þ