Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

ichigaya-00569

 À Ichigaya, aujourd'hui, comme il y a 15 ans, il y a d'étranges bassins. La première fois, je ne m'en étais pas approché, trop impatient, sans doute, de goûter les délices tokyoïtes. Cette fois-ci, je me suis aventuré, le mot est un peu fort, aux portes de cet étrange centre où les gens paient pour pêcher des poissons dans des bassins, au bord d'un lac artificiel. Le concept est très japonais. 

 

ichigaya-00554

L'entrée coûte 690 ¥ (6,2 €) pour une heure, avec un tarif dégressif. Il semblerait que l'équipement soit compris dans le prix, en revanche, le poisson ne sort pas du centre, il est remis dans les bassins. Et grâce au poids pêché, on bénéficie de réductions sur les entrées ultérieures.

 

ichigaya-00555

Une fois acquitté le droit d'entrée, les amateurs se précipitent sur un emplacement pour se livrer à leur passion préférée. Si certains ont l'air de somnoler... 

 

ichigaya-00557

... d'autres s'ennuient ferme. 

 

ichigaya-00558

Et pour que les petits ne restent pas sur le carreau, il y a aussi un mini-fishing. Mais honnêtement, au vu des deux exemples que j'avais sous les yeux, il vaut mieux emmener son gamin ailleurs... si on n'aime pas la pêche.

 

[Ichigaya, Tokyo, juin 2010]

Commenter cet article

O

pauvres poissons...condamnés à être pêchés sans cesse....


Répondre
M


Y en a ailleurs qui aimeraient bien pouvoir être repêchés ;-Þ



N

Toutes mes pensées vont vers le Japon aujourd'hui, et j'espère de tout coeur qu'ils se relèveront de ces tragédies successives.....


Répondre
M


Bonjour Nin@ ;-)


Quand on voit les dégâts d'un tempête comme Xinthia, il nous est seulement impossible d'imaginer le désastre japonais.


J'y pars dans deux semaines, je suis les événements de près.



J

bonsoir, cher Maître,
en effet, cette "activité" est bien particulière...
je sais qu'il existe en France des concours de pêche "sportive" où l'on remet le poisson à l'eau mais ici le sport...
amicalement
jean-marie


Répondre
M


Bonjour Jean-Marie ;-)


Il ne s'agit pas de sport mais de détente plutôt. Les japonais ont tout un tas de moyens pour lutter contre le stress. Ce fishing center doit en faire partie au même titre que les bars à chats
(que je présenterai plus tard) et il permet aux amateurs de ne pas perdre la main. D'un autre côté, les carpes nagent dans une eau claire et transparente, elles ne doivent pas être trop
difficiles à capturer...



S

si on ne peut même pas manger, ça ne sert à rien... c'est comme chasser sans emmener le gibier ou faire les courses au supermarché en laissant son caddie :-)


Répondre
M


Pourtant, j'ai vérifié à nouveau : on laisse bien ses poissons ;-Þ


Ils sont mis dans un recovery tank. Difficile d'en savoir plus, les poissons sont des carpes ;-)



A

Alors ça c'est le comble ! Ils ont perdu la tête ces japonais ! Quel intérêts si c'est pour les remettre à l'eau et ils doivent être mal en point ces poissons ...Ils sont vraiment bizarres !


Répondre
M


Bonsoir Annfil ;-)


Ah la la, cette histoire de poisson fait couler beaucoup d'encre. Je vais vérifier mes sources ;-Þ



Q

Tu as seulement pêché des photos, toi... heureusement que tu n'as pas été obligé de les remettre à l'eau. :-)

Passe une belle journée Maître Po.


Répondre
M


Oui, c'est moins cher et plus facile à attraper ;-Þ


Bonne journée Quichottine ;-)



V

Pour avoir souvent accompagné mon père durant ma jeunesse, je sais combien la pêche peut être un loisir agréable mais dans le cas présent, deux petits points me tracassent:
Quid du paysage qui entraîne l'esprit à la rêverie?(surtout avec une ligne de chemin de fer toute proche...)
Comment font-ils pour pêcher les poissons sans les blesser?
(nous, on les pêchait pour les manger...) ;-)


Répondre
M


Bonjour Va l'r ;-)


La voie ferrée est bien plus haut et l'on y pense guère sur place. Pour les poissons, j'ai lu que c'est comme ça que cela se passait, mais peut-être ai-je mal compris, mon japonais est encore
hésitant, hihi ;-Þ