Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Bagatelle... on éprouve un plaisir unique à s'y abandonner !

(euh... je parle du parc, évidemment)

Je vous avais parlé des Jardins de Cristaldeux reprises, même) que le parc de Bagatelle avait exposés à la fin de l'année dernière. Aujourd'hui, je vous présente les vedettes séculaires et indéracinables (du moins, espérons-le) du parc, les arbres. Et en ce mois de novembre 2008, ils nous offraient un festival de couleurs uniques...

Comment ne pas alors penser à l'Automne de Lamartine ?

 

Salut, bois couronnés d'un reste de verdure,
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
Convient à la douleur et plaît à mes regards.

Je suis d'un pas rêveur le sentier solitaire.
J'aime à revoir encor, pour la dernière fois,
Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
Perce à peine à mes pieds l'obscurité des bois.

Oui, dans ces jours d'automne où la nature expire,
A ses regards voilés je trouve plus d'attraits.
C'est l'adieu d'un ami, c'est le dernier sourire
Des lèvres que la mort va fermer pour jamais.

Ainsi, prêt à quitter l'horizon de la vie,
Pleurant de mes longs jours l'espoir évanoui,
Je me retourne encore, et d'un regard d'envie
Je contemple ses biens dont je n'ai pas joui.

Et sous le feuillage flamboyant, le promeneur, ému par tant de beautés si naturelles, au terme d'un périple mélancolique et enchanteur, se reposera... tout naturellement.


[Parc de Bagatelle, Paris XVIe]

Commenter cet article

J
Bien, ce serait trop dire. Mais justement de beaux souvenirs de rencontres trop rares sont associés à ce parc. belle semaine
Répondre
M


de beaux souvenirs de rencontres trop rares


Je t'envierais presque ;-)



J
Quichotine m'a conduit jusqu'ici et j'en suis ravie. Voilà une bien jolie façon de fêter ce jardin ou j'aime beaucoup me promener, notamment avec ma fille.
Bon dimanche
Répondre
M


Merci Jeanne d'apprécier mon article, ce qui est d'autant plus agréable que tu sembles bien connaître ce parc ;-)



L
de Quichottine à vous
Paris ma ville qui me manque tant...
Cette balade divine
Merci
Répondre
M


C'est un haïku ? ;-)



A
passage de marmotte depuis chez quichottine
Répondre
M


Et le papier alu, il est où ? ;-Þ



G
les arbres c'est la vie et Paris a de très beaux parcs
Répondre
M


Donc Paris, c'est la vie ;-)



P
Très romantique comme poème. Pas étonnant ! C'est Lamartine (je n'avais pas vu le titre du poème).

J'aime beaucoup les arbres. Ceux-ci, sous la grisaille, paraissent plus tristes que colorés. Mais j'aime bien la variété de leurs formes et de leurs couleurs. Et surtout, j'aime la première photo. Ce sont des arbres mais ça me fait penser un groupe de potes rassemblés pour la photo de groupe.

Je ne connais pas ce parc, mais il a l'air sympathique. J'aime bien aller me balader en forêt, et il y en a une juste au dessus de chez moi.

Bonne soirée
Répondre
M


Les forêts à Paris même, c'est rare ;-Þ
Mais on a des bois, enfin, deux. Et l'on y trouve des havres de verdure et de paix.
En semaine, il n'y a personne... ;-)



A
Ce banc...
" Objets inanimés avez-vous donc une âme..." ( du même ).
J'ai tout aimé, dans ton Ode à la Nature. Ta sensibilité est aussi flamboyante que ces feuillages, Maître Po.
Et j'ai remarqué ton nouveau look. Chic et sérieux !
Répondre
M


Alice, c'est vrai que c'est attirant, un banc. Moi aussi, j'aime les bancs. C'est pour ça que j'en ai publié un (jeu de mots ;-)
Lamartine est mon maître. Et le nouveau look est un essai, j'expérimente... ;-Þ



A
Feuillages roux, feuillages d'or cuivré, silhouettes végétales majestueuses et luxuriantes, harmonie des parures précieuses, le vert émeraude de l'herbe foulée, le timide jaune de la topaze se substituant au tendre vert des feuilles, ô Maitre Po, quelle délicatesse dans ton offrande à la Nature et dans ton hymne au parc de Bagatelle !

Je reviendrai dans quelques heures, lorsque mon regard en appellera encore et encore à la Beauté, celle que je trouve toujours dans ton Journal...
Répondre
M


Je reviendrai dans quelques heures

J'espère que mon blog sera toujours à la hauteur de ton attente. Mon impatience de te revoir sera elle toujours à la hauteur du plaisir que j'ai à lire tes dithyrambes ;-Þ



Q
Tu as raison de me taquiner...

Qui sait ? Peut-être en était-ce une ?

Peut-être irai-je un jour là-bas, je ne sais pas. :-)
Répondre
M


Oui, tout est possible ;-)
Et si tu vas là-bas, tu ne le regretteras pas !
(évite le week-end)



V
A Marseille, il existe aussi un parc de Bagatelle. Il est beaucoup plus petit!
Répondre
M


À Marseille, tout est plus petit... sauf les sardines ;-Þ



Q
Te voilà bien mélancolique, Maître Po... pile au moment où le printemps revient ! ;-)

Referais-tu la promenade à l'éclosion des bourgeons ?
Répondre
M


C'est une invitation, Quixotina ? ;-)
Nan, je te taquine ;-Þ
Peut-être y retournerai-je, je ne sais pas...



D
c'est vraiment magnifique en effet bisous et passe une bonne soirée
Répondre
M


Bonjour domi ;-)
Les soirées sont bonnes en ce moment, je compte les jours avant mes prochaines vacances ;-Þ
Bonne journée...



L
bonheur sans nom : meler de si belles images avec ces vers sublimes!
du grand art cher Maitre, du grand art!!
Répondre
M


Ni grand, ni art, Louise ;-)
Un poète d'exception et un jardin magnifique...



B
"Mais moi j'aurai vidé la coupe d'amertume,
Sans que ma lèvre même en garde un souvenir"...

Jolis paysages! Merci.
Répondre
M


... Car mon âme est un feu qui brûle et qui parfume
Ce qu’on jette pour la ternir.

Merci, Bérénice ;-)



C
j'aime beaucoup la dernière, à cause du banc sous l'arbre rougit de ce qu'il pourra y voir ;)


journée parisienne pour moi ce lundi ;)

pleins de bisous
Répondre
M


Tu aimes les bancs, Cat ? ;-Þ
Et tu as eu beaucoup de chance, Paris était magnifique hier...



:
Que se passe-t-il ? MP ? un texte écrit par un autre... Heureusement, il y ces jolies images automnales ;-Þ
Bizarre, ça te rappelle quelque chose... oui, à moi aussi, c'est ce jour-là que j'ai pris conscience que le virtuel pouvait faire mal...
Depuis, les mois ont passé, les arbres ont refleuri et retrouvé leur feuillage vert et moi, je profite de ces grands arbres au lieu d'être sur la toile.
Bonne nuit Po san
Répondre
M


Que se passe-t-il, Kinou ? un texte écrit par un autre... Heureusement, il y ces jolies images automnales ;-Þ

Oui, j'ai dû écrire ça un jour. Tout le monde commet des erreurs... surtout que le texte n'était effectivement pas écrit par un autre. Quelle méprise ! Et oui, un tel commentaire pouvait faire
mal. Mais les feuilles ont repoussé, sont retombées et ont à nouveau repoussé.

Profuite-bien de tes arbres, Kinou ;-)



J
bonjour, cher Maître...
il y avait quelques jours que je n'étais venu...
et me semble-t-il un peu de changement dans la présentation... Plus belle encore...
et cette promenade bucolique en compagnie de Lamartine est un régal...
amicalement
jean-marie
Répondre
M


Bonjour jm² ;-)
Oui, la page d'accueil a un peu changé, j'ai voulu faire un peu plus journal ;-Þ



F
Magnifique endroit et très jolie ^^
Répondre
M


Coucou Fauve ;-)
J'ai mis en bruit de fond, le chant de ce parc... tu entends ? Un tel silence est rare à Paris ;-Þ