Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Moi, quelques minutes auparavant, insouciant, je faisais l'imbécile sur un jetski avant de finir à l'eau tout naturellement. Elle, quelques minutes auparavant, intriguée, me suivait avec amusement, avant d'éclater de rire.

 

Moi, maintenant, curieux, je la fixe à mon tour, avec tendresse et intensité. Elle, maintenant, songeuse, regarde de la mer, l'immensité.

 

Moi, soudain sérieux, je me mets à imaginer que nous pourrions faire un bout de chemin ensemble tous les deux. Elle, soudain confiante, devine que je veille sur elle et s'abandonne à sa contemplation.

 

Puis, elle se retourne en souriant. Je rentre, murmure-t-elle. Je lui rends un sourire timide et lui emboîte aussitôt le pas.

 

La plage ne gardera bientôt plus que la trace de nos pas, des miens près des siens. Des miens dans les siens. Après huit années de vie commune... et quelques autres à venir.

 

-> Une Saint-Valentin
-> La Saint-Valentin

 

[Port-El-Kantaoui, septembre 1993]

Commenter cet article

I

heu, c'est grave docteur ? rire


Répondre
M


Nan nan...


En tout cas, c'est indolore ;-)



I

je découvre une autre facette de toi, plus ... poétique


Répondre
M


Mais, Isabelle, je suis protéiforme ;-)



A
Maître Po, pourquoi, en lisant et relisant cet article enchanteur, n'offrirais-je pas à son auteur, en guise de bouquet de fleurs virtuel pour la Dame qu'il a choisie, une citation :
"... la perfection lui était aussi "naturelle" qu'elle l'est à une cascade ou à un arbre..." (Marcel Brion, Académie française) ?
Répondre
M

Et comment l'auteur, tour à tour surpris et émerveillé, pourrait-il remercier celle qui lui fait un si beau cadeau ? Non, ce n'est pas une question, il ne peut pas ;-)


A
"Elle, soudain confiante, devine que je veille sur elle..." Pourquoi ces mots me ravissent-ils avec autant de force ? Certainement parce qu'ils laissent, submergés par les vagues, noyés entre horizon et eau, étouffés par le sable, l'égocentrisme, l'indifférence et l'habitude... qui ne s'installeront jamais dans ta demeure, Maître Po.
Répondre
M


Merci, Aurore, merci de tes commentaires, merci d'apprécier cet article, merci... tout court ;-)



S
je viens de faire une balade agréable sur ton site et je reviendrais
A bientôt
Serge
Répondre
M


Dans le genre agréable, ce commentaire l'est aussi ;-)



V
Tu as tout à fait raison, d'ailleurs la preuve en est que pour ma part j'ai juste à voyager sur ton blog pour être agréablement surprise...pas besoin d'aller bien loin, de toutes façons avec mes petits fripons ce n'est pas encore d'actualité, mais bientôt peut être...le Maroc , c'est la deuxième patrie de mon chéri :D
Bises et Bonne soirée ;-)
Répondre
M


H. ;-)
Le Maroc, ce serait un beau voyage pour des enfants... pour des adultes aussi ;-Þ
Bonne journée, Valérie...



V
J'en ai des frissons, c'est raconté simplement avec des mots qui touchent, j'aime beaucoup. C'est une chance de pouvoir voyager, surtout avec son âme soeur...
Bonne soirée
Val
Répondre
M


Bonsoir (et merci) Valérie ;-)
Oui, voyager, c'est bien, mais des fois, il n'est pas besoin d'aller bien loin pour que ce soit agréable. Les personnes font bien plus que l'endroit, ce serait une erreur de penser le contraire
;-Þ



Q
J'avais deviné... C'est beau ce que dis Clo.
Répondre
M
Ce que dit Clo est toujours beau ;-)
C
J'aime ce parallèle elle, moi..Les 2 plateaux d' une balance équilibrée......Tellement beau que ça me donne envie de l' apprendre par coeur, mais le charme en serait rompu.
Répondre
M
Les deux plateaux d'une balance équilibrée... c'était bien cela que je voulais retranscrire, cette symétrie, ce partage ;-)
Q
J'aime quand tu te fais poète... Je n'avais pas encore lu ! Quelle chance a l'Aimée ! C'est beau...

... En fait, je savais moi, que tu étais poète, tu sais trop bien regarder et dire ce que tu as vu !
Répondre
Merci Quichottine ;-)
Un de mes articles préférés, comme tu le devines certainement...
C
Est-il besoin de mots, est-il besoin de geste ? Combien de regards vus ou cachés n'en disent-ils pas plus long sur les sentiments ? Te voilà parti pour une longue croisière (enfin il faut l'espérer pour vous deux) puisque déjà 8 années se sont écoulées. Ton amour teinté de tendresse, ton regard qui sait encore voir, tes mots qui savent exprimés ton ressenti mais aussi le sien, garde bien tout cela en toi pour continuer cette route. Plus que de grands et luxueux cadeaux, plus que de grandes phrases, ils sauront lui dire ce qu'elle attend et espère sans cesse.
Vingt cinq ans plus tard, si tu as protégé tout cela tu mettras encore tes pas dans les siens sur le sable.
Répondre
M
Puisse le Ciel t'écouter, Catherine ! Ou elle...
Les deux, ce serait peut-être plus sûr ;-)
A
tres jolie poeme.
J'ai du essuyer quelques larmes ^^
bravo
Répondre
M
Merci alexandra ;-)
A
Mais, tout peut être un bien, tout. Il n'y a que nos pensées que nous pouvons contrôler qui voient ces choses mauvaises :-)
Je sais cependant que pour l'humain, difficile il est de voir du bien partout ;-)
Et si moi je pense montrer un bon côté, l'autre, à l'esprit plus négatif, peut le prendre autrement, puisque chacun est différent ;-)
Mais, tu as raison. J'ai encore du ch'min à faire pour être meilleure, sinon, je n'serais pas sur cette affreuse terre ;-)
Bon dimanche mon brave ;-)

(La question peut être rayée d'la liste ;-)
Répondre
M
Coucou ma brave ;-)Je voulais dire que montrer une faiblesse ou un petit défaut peut être parfois sympathique mais je ne pense pas avoir écrit que tu avais encore du chemin à faire pour être meilleure... Comment ? Tu plaisantais ? Ouf... cela dit, je ne l'ai pas écrit, mais j'ai dû le penser... non, reste, je plaisantais aussi !Bonne semaine, Anne-Lise ;-)
S
Ah quand une photo ou une ombre de toi ??

Les filles Claudine, Lutine, Ally ça vous tenterait pas ???

Sab qui rassemble les foules pour une manif ! ;)
Répondre
M
Mais euh... c'est pas parce que Claudine, Lutine ou toi mettez vos photos sur vos blogs que tout le monde est obligé de faire pareil ;-)
A
Montrer mes bons côtés? Mais... mon grand... j'suis perturbée, je comprends pas...enfin je cherche, je cherche mais, je n'comprends pas le pourquoi de cette phrase puisque....






Je n'ai que ça à montrer ;-)
Répondre
M
Désolé de te perturber, ma grande !Et n'avoir que des bons côtés... mouais... hormis le côté peu vraisemblable de la chose, est-ce réellement un bien ? ;-)(la question reste posée)
S
C'est mignon !!!
Ah mais Maitre Po se dévoilerait t-il un petit peu ..? pas trop tôt !
Répondre
M
Oh, si peu que pas ;-)
E
Après toi, c'est Bubulle qui a pris les commandes du Jet Ski, au loin? ;O)))
Répondre
M
Tu sais, il n'est plus à une bêtise près, lui ;-)
L
Superbement bien amené la chute de ton texte Maître Po ! Si bien qu'en cours de lecture j'étais loin d'imaginer que l'hisoire dure depuis 8 ans... Au contraire, le film s'est vite fait dans ma boite crânienne... un quelque chose m'a dit : elle va s'en aller vers cet inconnu qui la caractérise, il va la regarder partir... et ainsi l'instant magique ce sera passé, avec à son terme des regrets aussi cuisants que languissants... mais kenini ! ;-) Et tout ca en quelques phrases de naration... tu te devrais te mettre à l'écriture Maître Po ! ;-)
Répondre
M
Oui, je voulais laisser craindre le pire, je l'avoue. Merci Laurence de me rassurer ! Quant à l'écriture, je m'y mets régulièrement sur mon blog... ;-)
L
Du vécu ? Oui. De la nostalgie aussi !
La Saint Valentin toute l'année, c'est le bonheur.
Quand ça s'arrête, ça laisse une blessure profonde, mais beaucoup d'instants à chérir pour l'éternité à venir.
Répondre
M
Edith et Théo se demandaient à quoi sert l'amour... Je les laisse se disputer, moi, je connais la réponse.Toi aussi, semble-t-il ;-)
S
Jolie rencontre, c'est bien dis-donc le jet ski !
Répondre
M
Je me suis rendu compte tardivement et donc n'ai pas voulu le modifier, mais on peut effectivement, en lisant mon article, ne pas bien comprendre que cette "rencontre" s'est produite huit ans plus tard ;-)Sinon, oui, c'est très bien, le jetski ;-)
E
Je découvre ton site... avec bonheur. Mais ton pseudo me dit quelque chose... as tu peut être une galerie sur deviant ?
Répondre
M
Non, pas de galerie. Mon blog me suffit largement. Maître Po, tu as dû le voir dans Kung Fu, la série, c'est le mentor de Kwaï Chang Caine... ;-)
A
Coucou mon grand!
C'est vraiment très beau. Je te savais pas écrire aussi bien de l'Amour, sans dire le mot, c'est que ça qui se dégage de ton texte. C'est vraiment magnifique. Bravo.
Très bonne Saint-Valentin à vous deux. Elle ne pourra être que bonne :-)

PS: Argh, j'aurais préféré que ce soit sur un article ou je puisse faire aisément ma chieuse, mais non, malheureusement. Tu vas entendre un truc cruel de moi...attention, t'es prêt?... ça va te ronger je t'avertis... Bon si t'insistes... Tu... as fait une faute d'orthographe... Ah ma foi, c'est ça d'écrire à la hâte :-P (je suis déjà dehors...)
Répondre
M
Grrr... corrigée ;-)Bon, je ne vais plus faire que des articles comme celui-là, comme ça, tu seras obligée de garder ton fiel et de montrer tes bons côtés. En plus, y aura même pas de fautes pour que tu puisses te défouler ! Poum poum poum...
L
Très joli...
Alors c'est possible de toujours s'aimer après huit ans de vie commune ?...
Ca donne un peu d'espoir : Ma maman n'est jamais restée amoureuse aussi longtemps.
Bonne Continuation Maître Pô !
Répondre
M
Malheureuse... bien plus que ça, encore ! ;-)Je me demande même s'il y a une limite physiologique. Disons qu'il y a parfois des contretemps, des accidents, des crises, des doutes mais leur absence serait suspecte.Bienvenue ici, Laetitia !
A
Commune...déclaration d'amour....
C'est mieux qu'une feuille d'impôt....
Répondre
M
Malheureusement, l'une n'empêche pas l'autre ;-)
L
que c'est beau.... moi aussi je suis émue! (je ne plaisante pas, ce n'est pas du cynisme, hein, qu'on ne se meprenne pas, je suis réellement émue de ce texte!)
Répondre
M
Du cynisme, toi ? Ça ne me serait même pas venu à l'idée ;-)
E
C'est tout simplement... touchant!!!

;O))
Répondre
M
Cette catégorie est beaucoup plus personnelle, c'est vrai ;-)
L
tu condamnes "l'obligation" de tomber amouruex a la saint valentin. pourquoi mettre des articles attendrissants ? c'est malin...
en tout cas, magnifique les 2 derniers textes...
Répondre
M
Merci Lauryle ;-)Je ne condamne rien, on peut aussi l'être ce jour-là. Je dénonçais simplement ceux qui le sont plus ce jour-là.
M
C'est malin, je suis à deux doigts de chouiner...
Répondre
M
Bah, quel mal y aurait-il à chouiner ? ;-)Mais je pensais que tu m'aurais parlé de la photo, pour une fois que j'étais content de moi... ;-)
L
Les plus belles histoires d'Amour sont souvent celles qui débutent le plus simplement du monde.

Lutine
Répondre
M
C'est du vécu ? ;-)
C
Une fois abstraction faite de la journée dite "officielle", avoue que c'est bon de déclarer sa flamme, surtout quand ce n'est plus la première fois, surtout quand cette chaleur n'a rien de l'éphémère d'un feu de paille !!
Répondre
M
Et c'est encore meilleur quand c'est réciproque.Mais les feux de paille ont leur charme ;-)
M
allons bon, voilà que tu réussis à m'émouvoir !
( une petite pensée vers ton article sur tes grands parents corses )
Répondre
M
Ce sont d'ailleurs les seuls articles, avec La Saint-Valentin, où j'ai mis des photos de personnes proches.